Les Français veulent une loi pour plafonner le salaire des patrons


La Suisse fait des émules. D’après un sondage Tider/LCI/Opinionway publié jeudi, 83% des Français seraient favorables à une loi plafonnant le salaire des dirigeants d’entreprises privées.

Point trop n’en faut ! Une majorité de Français serait – selon un sondage Tilder/LCI/Opinionway publié jeudi – favorable à un plafonnement des salaires des dirigeants d’entreprises privées, à l’instar des Suisses qui ont voté dans ce sens dimanche dernier. Sachant que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a qualifiée l’initiative helvétique « d’excellente expérience démocratique », dont il faut « s’inspirer ». D’après cette enquête, 83% des personnes interrogées se sont ainsi prononcées en faveur d’une loi instaurant un « salaire maximum » pour les dirigeants d’entreprises privées. En revanche, 16% se sont dites opposées à une telle législation.

Par ailleurs, pour favoriser l’égalité hommes/femmes dans la vie professionnelle, 59% des sondés estiment qu’il faut agir sur l’égalité des salaires entre hommes et femmes,  27% d’entre eux pensent qu’il faut agir sur l’égalité dans l’avancement des carrières et 13% sur l’accès des femmes aux fonctions de « direction » dans les entreprises.

Les Suisses l’ont fait

Notons au passage que ce sondage a été réalisé les 6 et 7 mars, soit après le vote dimanche dans la Confédération helvétique dans lequel les Suisses ont plébiscité l’initiative limitant les « rémunérations abusives » des patrons des sociétés suisses cotées en Suisse ou à l’étranger et qui prévoit d’interdire leurs parachutes dorés. Rappelons que c’est en 2008 que Thomas Minder avait lancé cette initiative populaire en recueillant 118.000 signatures. Un nombre suffisant pour provoquer un scrutin conformément à la loi suisse, et qui aura valeur constitutionnelle. Il aura toutefois fallu cinq ans pour que le référendum soit organisé, reporté par des tentatives de blocage par le parlement.

Source: http://www.latribune.fr

FacebookTwitterLinkedInEmailPinterest
-->

Laisser une Réponse

*